La nouvelle Brabançonne

L'hymne national belge, la Brabançonne, révisitée par Manuel Hermia qui a réécrit le thème au travers de différentes influences de la musique arabe, d'Europe de l'est, d'Afrique et du Brésil.
un projet musical citoyen avec un message politique favorisant l'ouverture d'esprit, sorti à peine quelques jours avant les élections en Belgique.
La question sous-jacente est " Qu'est-ce qu'une nation?"
S'agit-il d'un territoire appartenant aux seuls héritiers de nos ancêtres, ou un ensemble fait de tous ceux qui y vivent, tout simplement ? Nous penchons pour la seconde réponse, et les 30 musiciens qui ont donné leur temps et leur énergie pour participer à cette version partagent cette vision ouverte.
Mais à présent vous pouvez participer à votre tour, en partageant ce lien avec tous vos amis ;-)))

Avec :
Fabrice Alleman : soprano sax, Mohamed Al Mokhlis : violin, Cumali Bulduk : saz, Stephane Bissot : vocal, Laurent Barbier : alto sax, Fabrice Colet : percussions, François Croix : vocal, Loïc Dumoulin : trumpet, Tuur Florizoone : accordeon, Henri Greindl : guitar and percussions, Jordi Grognard : bass clarinet and metal clarinet, Bruno Grollet : tenor sax, Nicolas Hauzeur : violin, Manuel Hermia : flute, sax, clarinet and bansuri, Nicolas Kummert : tenor sax, Joachim Lacrosse : sitar, Moïse Lama : percussions, Daniele Martini : tenor sax, Luc Mishalle : soprano sax, Stephan Pougin : percussions, Michel Seba : percussions, Jacqueline Servais : hurdy-gurdy, Daphné Svanias : percussions, Jessica Tamsma : flute and percussions, Mariana Tootsie : vocal, Gaspard Vanardois : oud, Ophélie Verschuren : vocal
Barbara Wiernik : vocal

La nouvelle Brabançonne - making off Majid Bekkas - Bled el ghourba
5 sur 7