"Long Tales and Short Stories est un album dédié à la liberté. Personnelle d'abord puisque le saxophoniste y pousse l'enveloppe à la limite du jazz, jetant à tous vents ses états d'âme en une intense autobiographie musicale, déstructurant et recomposant les mélodies au hasard de ses connexions neuroniques.

Collective ensuite car, comme le suggère Manuel Hermia à travers une citation de Jean-Paul Sartre, la liberté individuelle n'aurait aucun sens si elle ne prenait pas compte de celle des autres....

L'échange se produit et la musique respire, vit, bouge, plongeant à l'occasion dans une douce folie partagée. Ce n'est pas pour autant qu'elle soit inaccessible. Bien au contraire, les abstractions qu'elle véhicule montrent une exemplaire fluidité qui procure à l'auditeur une impression de fraîcheur et d'ouverture sur le monde...".